焉耆| 金昌| 古县| 原平| 禄丰| 卢龙| 雄县| 泸州| 绥滨| 延安| 嘉善| 南陵| 营口| 广西| 资溪| 万源| 确山| 剑河| 科尔沁右翼前旗| 彰武| 贡觉| 陇县| 夏县| 凤冈| 布拖| 韶山| 定兴| 静海| 西畴| 东川| 印江| 理县| 江夏| 乌拉特后旗| 岚县| 莒县| 汾西| 涿鹿| 邹平| 双阳| 焦作| 聂拉木| 宁阳| 文昌| 双辽| 铜陵市| 公安| 相城| 缙云| 铜仁| 朝阳市| 金湖| 牡丹江| 炉霍| 汉南| 麻江| 隰县| 德阳| 南丰| 寻乌| 凤凰| 红原| 景宁| 沁阳| 井研| 新青| 灵山| 汤阴| 富蕴| 恩平| 故城| 偃师| 株洲市| 墨江| 大理| 图们| 鄂伦春自治旗| 藤县| 阳泉| 班戈| 察哈尔右翼后旗| 小河| 通江| 牟定| 佛坪| 上蔡| 长垣| 黎城| 湘阴| 五大连池| 剑阁| 阿城| 珙县| 景东| 山阳| 武鸣| 诏安| 将乐| 滨海| 西盟| 昆明| 舞钢| 汉寿| 香港| 酉阳| 卓资| 德化| 新兴| 吴起| 靖州| 路桥| 城口| 荣县| 芜湖县| 郫县| 八宿| 望谟| 商都| 沂南| 户县| 吴忠| 涪陵| 谷城| 太白| 夏河| 思南| 中宁| 清苑| 五华| 鹤壁| 曲靖| 项城| 石嘴山| 方正| 和龙| 镇雄| 旬邑| 万盛| 东至| 辽中| 化德| 贵德| 科尔沁左翼后旗| 桓仁| 丹江口| 建德| 成安| 始兴| 连云港| 铁岭县| 景泰| 洛扎| 隆昌| 禄丰| 景泰| 蔚县| 太谷| 香格里拉| 大足| 曲阳| 津市| 平邑| 库车| 汉口| 嘉祥| 博山| 民勤| 扎鲁特旗| 呼伦贝尔| 哈巴河| 绥棱| 浦口| 华亭| 道县| 武宁| 高青| 曲沃| 相城| 芮城| 恒山| 东西湖| 汕头| 景泰| 义马| 卢氏| 温泉| 焦作| 米易| 陆丰| 东乡| 阳西| 泉州| 建始| 肇源| 根河| 黄岛| 胶州| 建水| 赤城| 兴海| 剑川| 阳曲| 西乌珠穆沁旗| 澄江| 嘉荫| 龙游| 洛隆| 共和| 东丰| 邵东| 垫江| 酉阳| 杭锦旗| 岑溪| 鲁甸| 平武| 靖远| 常熟| 上饶县| 围场| 吉水| 桃源| 云安| 张家界| 秦安| 仁怀| 江苏| 京山| 肥乡| 石泉| 奉贤| 马山| 东光| 加格达奇| 福鼎| 东平| 张掖| 南宫| 东山| 潜江| 兴安| 珠海| 嘉善| 龙游| 栾城| 成县| 宜兰| 娄底| 盐津| 凤冈| 禄劝| 礼泉| 宁强| 雷山| 博山| 安多| 合浦| 台安| 桂平| 饶阳| 泸溪| 巫溪| 防城区| 巫山|

乐清勇当创新“排头兵” 撑起经济“顶梁柱”

2019-02-19 00:08 来源:百度健康

  乐清勇当创新“排头兵” 撑起经济“顶梁柱”

  简介:西湖自古便是杭州之魂所在。若按照这份规划,印度成为一个“有声有色的世界大国”的梦想似乎是指日可待。

同小寒一样,大寒也是表示天气寒冷程度的节气。的可是一直备受大家的关注,今天的深圳晴天多云,最度达25摄氏度,明天开始湿度将升高,未来一周都是晴朗天气。

  聪明滑稽的人在四月一日这天给顽固派赠送假礼物,邀请他们参加假庆祝会,并把这些受愚弄的人称为“四月傻瓜”或“上钩之鱼”。乌克兰进入北约这是俄方绝对无法忍受的,现在又公开声称要断绝和俄罗斯的经济往来,这无疑是给刚刚连任的普京一个毫无顾忌进行反击的机会,可以说乌克兰也是给自己挖了个坑,虽然让普京受到了打击,但是却也要随时面对普京的反击。

  预计,、、黄淮不少地方下周初的最高气温较常年3月下旬的平均水平偏超10℃。上海高架限行时间限行范围扩大。

30日至4月3日,内蒙古东部和东北地区将有明显雨雪天气过程。

  这里至少有1000多只鹿,而且是散养在城市里面,尤其是在奈良公园附近和里面。

  犬吠鸡鸣春灿灿;燕舞日瞳瞳。春天作为一个调养身体的好季节,而春季想要养生则可以从饮食开始入手,那么春季养生保健喝什么汤好呢?春季喝养生汤的好处春季养生汤的好处多多。

  鸡追日月雄风舞;狗跃山河瑞气生。

  未来11-20天,除东北地区及云贵高原的部分地区平均气温略偏低外,全国其余大部分地区气温较常年同期偏高1℃左右。28日受冷空气影响,大气扩散条件转好,霾逐渐减弱消散。

  若按照这份规划,印度成为一个“有声有色的世界大国”的梦想似乎是指日可待。

  中国——兵马俑秦始皇陵位于距西安市30多千米的县城以东的脚下。

  随着气温继续升高,昼夜温差拉大,外出需及时调整着装。目前我市晴到多云。

  

  乐清勇当创新“排头兵” 撑起经济“顶梁柱”

 
责编:
french.xinhuanet.com
 

乐清勇当创新“排头兵” 撑起经济“顶梁柱”

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2019-02-19 à 19:06
瑞典制造的飞机发动机在二战结束后瑞典也曾经搞过核武器,并有自己的铀矿和核电站,瑞典还有着超音速核轰炸机,不仅是核武器瑞典的军事装备同样强悍。

CHINA-SHANGHAI-C919-MAIDEN FLIGHT (CN)

(Xinhua/Ding Ting)

BEIJING, 5 mai (Xinhua) -- Le premier moyen-courrier chinois, le C919, s'est envolé pour la première fois vendredi à Shanghai, marquant une importante réussite pour les capacités d'innovation de la Chine, ainsi que pour ses hautes technologies dans l'industrie de l'aviation et de l'aérospatiale.

L'avion de ligne bimoteur a décollé de l'aéroport international de Pudong à environ 14h00 (7h00 GMT), avec cinq membres d'équipage à bord, mais sans passagers. Ce vol marque l'entrée de l'important concurrent chinois dans le marché mondial de l'aviation.

DES EFFORTS DANS L'AVIATION

En seulement dix jours, la Chine a présenté avec succès son premier porte-avions et moyen-courrier, prouvant ainsi sa détermination pour mettre en oeuvre le plan "Fait en Chine 2025", visant à transformer la Chine, la faisant passer de géant industriel à puissance industrielle mondiale.

Douglas Royce, expert dans une compagnie de recherche aérospatiale, a expliqué à Xinhua que "le gouvernement chinois veut devenir indépendant et auto-suffisant dans tous les aspects liés à l'aviation, c'est donc autant un projet national qu'un projet commercial".

En 2007, le plan pour la construction d'un moyen-courrier a été approuvé par le Conseil d'Etat, et en novembre 2015, le premier C919 était prêt.

Le "C" de C919, fait référence à la Chine et à l'avionneur COMAC (Commercial Aircraft Corporation of China), le premier 9 symbolise "toujours" dans la culture chinoise, et le 19 représente les 190 sièges disponibles dans l'avion.

Avec une capacité standard de 4,075 kilomètres, cet avion est comparable à l'Airbus 320 et à l'avion de nouvelle génération Boeing 737.

Selon M. Royce, "le gouvernement chinois est engagé dans une démarche à long terme visant à rattraper l'Europe, les Etats-Unis et la Russie en matière d'aviation commerciale. Ceci n'est qu'une étape dans ce sens".

Michel Merluzeau, directeur d'AirInsightResearch, un groupe de conseil et d'analyse de marché dans le secteur aérospatial et de la défense, basé à Seattle, a confié à Xinhua être impressionné par le r?le du gouvernement chinois et de la COMAC, dans l'accélération et la mise en oeuvre des programmes d'innovation.

ACCES AU MARCHE INTERNATIONAL

23 clients étrangers et chinois, notamment la compagnie nationale de transport aérien Air China, et la compagnie de location GE Capital Aviation Service, ont déjà commandé 570 avions, selon la COMAC.

Dans les années 2030, la COMAC sera devenue un important partenaire pour la cha?ne mondiale d'approvisionnement dans le secteur aérospatial, grace à la croissance de la cha?ne d'approvisionnement en Chine et chez ses partenaires, mais également à l'importance accrue du marché, prévoit M. Merluzeau.

S'agissant de concurrencer Airbus et Boeing, il faudra être patient, a expliqué M. Royce : "Au moins dans les premières années de service, la demande va se concentrer sur le marché chinois et quelques marchés satellites", les deux leaders mondiaux, et plus grands rivaux de l'avionneur chinois, s'étant livré une féroce concurrence depuis des décennies.

Selon M. Merluzeau, la certification occidentale de l'avion chinois sera le plus grand défi pour l'avionneur. En effet, l'obtention d'une certification de l'Agence européenne de la sécurité aérienne et de l'Agence fédérale de l'aviation des Etats-Unis, serait une grande victoire pour le programme d'aviation, cette validation étant plus reconnue que la certification chinoise.

"S'ils l'obtiennent, je pense que le marché accessible au C919 sera grandement élargi", a ajouté l'expert.

M. Royce est persuadé que la COMAC deviendra l'un des principaux acteurs du secteur sur le long terme : "Ce n'est pas quelque chose qui arrivera dans la prochaine décennie, mais c'est plut?t un long processus qui nécessitera le soutien continu du gouvernement chinois."

   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10    >>|

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
A la découverte de l'intérieure du C919 en photos
A la découverte de l'intérieure du C919 en photos
Deux pandas géants seront envoyés à Copenhague
Deux pandas géants seront envoyés à Copenhague
Visiteurs à dos de chameau dans les montagnes de sable de Mingsha au Gansu
Visiteurs à dos de chameau dans les montagnes de sable de Mingsha au Gansu
Vêtements traditionnels en Chine
Vêtements traditionnels en Chine
Des sculptures miniatures à Taipei
Des sculptures miniatures à Taipei
Nouvelles photos de Wang Ou
Nouvelles photos de Wang Ou
Vues aériennes d'un bourg dans l'est de la Chine
Vues aériennes d'un bourg dans l'est de la Chine
Wang Luodan pose pour un magazine
Wang Luodan pose pour un magazine
Retour en haut de la page

Premier vol réussi pour l'avion chinois C919

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-02-19 à 19:06

CHINA-SHANGHAI-C919-MAIDEN FLIGHT (CN)

(Xinhua/Ding Ting)

BEIJING, 5 mai (Xinhua) -- Le premier moyen-courrier chinois, le C919, s'est envolé pour la première fois vendredi à Shanghai, marquant une importante réussite pour les capacités d'innovation de la Chine, ainsi que pour ses hautes technologies dans l'industrie de l'aviation et de l'aérospatiale.

L'avion de ligne bimoteur a décollé de l'aéroport international de Pudong à environ 14h00 (7h00 GMT), avec cinq membres d'équipage à bord, mais sans passagers. Ce vol marque l'entrée de l'important concurrent chinois dans le marché mondial de l'aviation.

DES EFFORTS DANS L'AVIATION

En seulement dix jours, la Chine a présenté avec succès son premier porte-avions et moyen-courrier, prouvant ainsi sa détermination pour mettre en oeuvre le plan "Fait en Chine 2025", visant à transformer la Chine, la faisant passer de géant industriel à puissance industrielle mondiale.

Douglas Royce, expert dans une compagnie de recherche aérospatiale, a expliqué à Xinhua que "le gouvernement chinois veut devenir indépendant et auto-suffisant dans tous les aspects liés à l'aviation, c'est donc autant un projet national qu'un projet commercial".

En 2007, le plan pour la construction d'un moyen-courrier a été approuvé par le Conseil d'Etat, et en novembre 2015, le premier C919 était prêt.

Le "C" de C919, fait référence à la Chine et à l'avionneur COMAC (Commercial Aircraft Corporation of China), le premier 9 symbolise "toujours" dans la culture chinoise, et le 19 représente les 190 sièges disponibles dans l'avion.

Avec une capacité standard de 4,075 kilomètres, cet avion est comparable à l'Airbus 320 et à l'avion de nouvelle génération Boeing 737.

Selon M. Royce, "le gouvernement chinois est engagé dans une démarche à long terme visant à rattraper l'Europe, les Etats-Unis et la Russie en matière d'aviation commerciale. Ceci n'est qu'une étape dans ce sens".

Michel Merluzeau, directeur d'AirInsightResearch, un groupe de conseil et d'analyse de marché dans le secteur aérospatial et de la défense, basé à Seattle, a confié à Xinhua être impressionné par le r?le du gouvernement chinois et de la COMAC, dans l'accélération et la mise en oeuvre des programmes d'innovation.

ACCES AU MARCHE INTERNATIONAL

23 clients étrangers et chinois, notamment la compagnie nationale de transport aérien Air China, et la compagnie de location GE Capital Aviation Service, ont déjà commandé 570 avions, selon la COMAC.

Dans les années 2030, la COMAC sera devenue un important partenaire pour la cha?ne mondiale d'approvisionnement dans le secteur aérospatial, grace à la croissance de la cha?ne d'approvisionnement en Chine et chez ses partenaires, mais également à l'importance accrue du marché, prévoit M. Merluzeau.

S'agissant de concurrencer Airbus et Boeing, il faudra être patient, a expliqué M. Royce : "Au moins dans les premières années de service, la demande va se concentrer sur le marché chinois et quelques marchés satellites", les deux leaders mondiaux, et plus grands rivaux de l'avionneur chinois, s'étant livré une féroce concurrence depuis des décennies.

Selon M. Merluzeau, la certification occidentale de l'avion chinois sera le plus grand défi pour l'avionneur. En effet, l'obtention d'une certification de l'Agence européenne de la sécurité aérienne et de l'Agence fédérale de l'aviation des Etats-Unis, serait une grande victoire pour le programme d'aviation, cette validation étant plus reconnue que la certification chinoise.

"S'ils l'obtiennent, je pense que le marché accessible au C919 sera grandement élargi", a ajouté l'expert.

M. Royce est persuadé que la COMAC deviendra l'un des principaux acteurs du secteur sur le long terme : "Ce n'est pas quelque chose qui arrivera dans la prochaine décennie, mais c'est plut?t un long processus qui nécessitera le soutien continu du gouvernement chinois."

   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10    >>|

010020070770000000000000011100001362602191